Depuis cinquante ans, le Théâtre de la Communauté crée des univers très grands pour des plafonds trop bas.*

* Pour que des quartiers modestes, des prisons, des refuges, des lieux improbable soient transformés en théâtres. Pour qu'un autre public entrouvre la porte et puisse jeter un œil. Afin que l'histoire de Madeleine, Mehdi, Sali, Corinne se racontent. Qu'ils puissent créer une parenthèse, un espace libre. Pour prendre des risques, transgresser. Afin de penser la réalité, que celle-ci s'en trouve modifiée. Afin de ré-imaginer notre humanité. Parce qu'elle est là, cette humanité. Elle ne nous convient pas, elle nous semble trop étroite. Elle nous engage à créer. * Afin d'oser tenter d'être libres.
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close