Classé dans : Théâtre de la Communauté | 0

Mea culpa

 

 

 

« Si je suis, chaque jour, surveillé(e) et fiché(e) ; si je suis obligé(e), dominé(e) et soumis(e) ; si je suis refoulé(e), est-ce que c’est de ma faute ? Est-ce que c’est de ma faute si je suis méprisé(e) ? Si à chaque regard, je suis évalué(e) ; si je suis critiqué(e), condamné(e), bousculé(e) ; si je courbe le dos, est-ce que c’est de ma faute ? 

Et si je résistais, serais-je écrasé(e) ? Serais-je humilié(e) pour avoir résisté ? Je voudrais résister, mais je suis fatigué(e). Si je n’ai plus la force, est-ce que c’est de ma faute ? Est-ce que c’est de ma faute si je suis outragé(e) ? Est-ce que c’est de ma faute s’ils m’ont déshonoré(e) ? 

Tous ces gens me regardent. Ils semblent affectés. Mais ils ne m’aident pas. Est-ce que c’est de leur faute ? »

Ecriture et mise en scène : Ramunia Duobaite
Régie : Lancelot Duché
Jeu : Ambre Collet, Léa Cordier, Marius Dehoust, Thierry Denoël, Miguel García de Mita, Maxence Gérard, Bastien Kaczmarczyk, Geoffrey Kazadi, Louise Kinet, Antonio Merola, Axel Pauly, Thibault Petit, Stéphanie Pirotte, Alexandre Vaes

Avec le soutien de la Cellule Culture-Enseignement
En partenariat avec l’IPES de Seraing